+261 32 07 127 93
gerardetfrancine@gmail.com
Ambatoloaka - Hell Ville - BP 193 Nosy Be 207 - MADAGASCAR

Gérard et Francine, soucieux de développer un tourisme durable et écologique, adhèrent à la charte Nosy Be s’engage

L'hôtel « Gérard et Francine » est une petite structure hôtelière familiale et Gérard et Francine sont conscients de la perturbation et de la dégradation que peuvent engendrer certaines formes de tourisme tant au niveau humain qu'écologique. Gérard et Francine agissent depuis 20 ans pour tempérer autant que possible cette pollution. Dans l'intérêt de tous, voyageurs et population de Nosy Be, Gérard et Francine, convaincus que le respect de l'environnement et de la population est la garantie d'un tourisme durable et intégré, mettent tout en œuvre pour votre confort sans pour autant peser sur l'environnement et la population. Madagascar, de par son écosystème, sa population, sa culture et tout simplement son extraordinaire beauté naturelle reste toujours d'un attrait indéniable et partagé par beaucoup de voyageurs. Pourtant, en trente ans, Gérard et Francine ont pu constater une effarante dégradation de l'environnement et de la vie de chacun. Les valeurs culturelles et ancestrales sont bafouées et la nature est martyrisée et pillée.

Gérard et Francine sont convaincus que le tourisme sexuel est une atteinte à la dignité humaine et ne le tolèrent en aucune façon. .

Gérard et Francine sont indignés par le développement récent du tourisme sexuel avec la complicité d'européens irresponsables. Un développement durable et équitable du tourisme ne peut s'accommoder d'une de ses pires dérives. Contrairement à certaines idées reçues, la population ne veut pas être assimilée à l'idée de prostitution qui leur colle une image dégradante et dont ils ressentent une perte du respect auquel elle croit avoir droit à juste titre. Le modèle véhiculé par le TS favorise l'absentéisme scolaire de beaucoup de jeunes filles, favorise l'idée qu'il est préférable de «fréquenter» des étrangers plutôt que de travailler ou d'étudier, favorise l'idée que l'étranger n'est là que pour ça (ce qui renvois à leurs yeux une image peu valorisantes de ces touristes, mâles essentiellement, sans discernement), favorise une certaine délinquance autour des sites touristiques et des hôtels. Au-delà de ces nuisances sociales, tout le monde s'accorde pour dire que le TS engendre des nuisances sonores autour des endroits où il est favorisé. Dans le débordement de l'irrespect pour la population, les tenanciers d'établissement vivants du TS, voulant attirer vers eux les «consommateurs» de leur produit, rivalisent de SON sans tenir compte, ni des nombreux enfants qui essaient de dormir autour d'eux, ni des adultes qui devront se lever le matin de bonne heure pour aller travailler (souvent dans les hôtels où se reposeront celles et ceux qui les ont empêché de dormir). Sans oublier bien sur les autres touristes qui eux ne demandent qu'à dormir aussi après une agréable journée de plongée (par exemple). Enfin, que penser du spectacle donné aux jeunes enfants venus le soir regarder la télévision à travers le bar où les grandes sœurs devisent courtoisement avec des vieillards chenus dont la sagesse semble si enrichissante. Ces enfants auront-ils un diplôme, un avenir ? D'une manière générale, le TS est un ENORME manque de respect et, en conscience, beaucoup de voyageurs-vahiny ne veulent pas cautionner ce genre de pratique par leur seule présence et hésitent à venir à Nosy Be. Gérard et Francine résistent à cette agression par tous les moyens et en tout cas ne la tolère en aucune façon dans leur hôtel.

L'hôtel Gérard et Francine, est fier d'avoir été retenu pour adhérer à la charte « Nosy Be s'engage pour un tourisme durable » et continue à œuvrer afin de préserver l'équilibre naturel et social de Nosy Be.

Gérard et Francine résistent et appliquent cette charte depuis 20 ans :

 

Environnement

Minimiser les impacts sur l'environnement :

  • Utilisation de chauffe-eau solaire depuis 1988 dans notre hôtel.
  • Utilisation systématique des ampoules basse-consommation.
  • Pas de piscine pour ne pas gaspiller l'eau. Pas de Clim.... Pas de télé.... Mais la mer, la nature, les oiseaux et les makis.

 

En 1995, Gérard et Francine ayant constaté que le développement irresponsable du tourisme engendrait une pollution incontrôlable, ont créé l'association « Tanana Madio » (Village propre) qui assure depuis 16 ans le nettoyage avec des charrettes à bœuf les villages d'Ambatoloaka, Madirokely, Dar es-Salam. Tanana Madio gère actuellement les déchets 4800 personnes dont au moins 2500 jeunes de moins de 18 ans. L'équipe de Tanana Madio nettoie les rues, les plages et les quartiers d'Ambatoloaka, Madirokely, Dar es Sallam. Tanana Madio a mis 90 poubelles à disposition des villageois. Un site de transfert des déchets solides a été construit en collaboration avec le GIZ (coopération allemande). Les déchets y sont triés et les résidus sont transférés sur le site aménagé d'Ambalamanga. Ce système de pré collecte fonctionne depuis toujours avec des charrettes à zébu, il est autonome et pérenne. Tanana Madio cure régulièrement les canaux d'évacuation d'eau de pluie. Ce faisant, et en empêchant la prolifération de dépôts sauvages, Tanana Madio protége la santé des enfants contre la peste, le choléra et la leptospirose. En nettoyant les rues et les plages Tanana Madio maintient l'attrait touristique du site, d'autant que cette activité économique est la dernière restante à Nosy Be. Tanana Madio gère et entretient des WC publics mis gratuitement à la disposition de la population et projette d'en créer plusieurs autres. En créant et en entretenant des WC publics Tanana Madio lutte pour l'éradication la défécation à l'air libre qui est aussi le combat de l'UNICEF.

Nous rappelons :
Le tourisme sexuel est une atteinte à la dignité humaine, condamné par les lois Malgaches et Internationales et l'Hôtel Gérard et Francine ne le tolère en aucune façon.